Photos culinaires pour le Foie Gras de Chalosse

Un test de feuilles d'oranger sur fond noir.
Un test de feuilles d'oranger sur fond noir.
Un fond noir avec des taches de test orange et marron.
Un pot de foie gras est posé sur une planche en bois avec deux tartines de pain, pour un shooting culinaire.
Quatre bols de salade sur une table en bois, capturés par un photographe culinaire landais.

Découvrez les photos culinaire avec la Coopérative des Foies Gras de Chalosse

Ça vous dit de plonger avec moi dans l’univers raffiné et savoureux du foie gras avec la Coopérative des Foies Gras de Chalosse?

Récemment, j’ai eu le plaisir de réaliser un shooting de photos culinaires mettant en vedette leurs délicieuses créations. Laissez-moi vous emmener dans les coulisses de cette expérience gourmande et captivante !

Comment est née cette collaboration ?

Tout commence par un coup de fil, puis un rendez-vous. Nous discutons ensemble de leurs produits. Ils ont une gamme très variée, alors je commence par essayer de tout comprendre et remettre dans le contexte.

On discute de leurs besoins. Il faut une bibliothéque d’images pour le site internet, mais aussi pour avoir sous la main des photos pour leurs futurs publicités.

Puis il faut cibler la marque, le style, et où est ce qu’ils se positionnent. Cela m’aide beaucoup a savoir vers quelle ambiance je vais partir sur mes photos. Sur ce projet la responsable est aussi très présente, elle sait bien ce qu’elle souhaite tout en me laissant une marge d’action. Et honnêtement cela facilite beaucoup nos échanges et le travail n’en est que plus pertinent!

C’est un point clef. Un équilibre entre la communication et la confiance et un peu de lâcher prise. Par exemple, si on donne carte blanche à un photographe, il y a peu de chance qu’il fasse ce que vous avez dans la tête. Mais s’il le brief est trop restreint il n’y pas pas de marge de manœuvre. On se doit de parler d’ambiance, de couleurs, mais aussi de matières, de tissus, d’aliments et de contexte.

Ici la responsable est allée jusqu’à m’expliquer la différence de préparation des produits, et cette pédagogie m’a apporté quelque chose dans l’approche des photos, c’est important.

courte video d'une photographe culinaire préparant son décor pour des photos de fois gras.
Un photographe culinaire landais capture l'image d'un pot avec une truffe noire et du romarin dessus.

Présentation de la Coopérative

Avant d’aller plus loin, je vais quand même vous présenter un peu cette jolie coopérative.

C’est un regroupement de 80 éleveurs de canards, qui s’associe pour des foies gras de qualité, Label Rouge, dans un mode de production à taille humaine, avec une rémunérations qui n’oublie pas les éleveurs. 

C’est une entreprise Landaise et fière de l’être!

Ils ont une boutique à Montfort en Chalosse et une boutique en ligne.

Une planche à découper en bois avec du fromage et des herbes dessus, photographiée par un photographe culinaire des Landes.
Deux tranches de pain garnies de thon et de tomates, capturées par un photographe culinaire landais.

Revenons à ce shooting culinaire

Pour ce genre de produits je réalise les photos de mon côté et je les envoie pour validation. J’ai pu compter sur l’aide de ma copine photographe Meyline Esparcieux qui a joué les assistantes en me donnant un coup de main.

Une photographie culinaire d'un bol de lentilles et de pain sur une table en bois dans les Landes.

Foie gras, mais pas que !

Comme vous le verrez sur les photos, j’ai eu à mettre en valeur du foie gras, mais également du pâté, des rillettes, du magret, etc…

Je suis d’ailleurs devenue incollable en différents foies gras! Ahah! Entre le foie gras entier, le mi-cuit, le bloc… Sous vide, en conserve… J’ai failli me perdre!

Une tranche de viande sur une planche à découper en bois photographiée dans les Landes.

Vient le moment de la dégustation

Un petit avantage de fin de shooting culinaire, c’est la dégustation. D’autant plus que je fais attention au gaspillage alimentaire sur mes shootings. 

Je vous explique. Lors d’un shooting culinaire, je me suis mise une règle, ne jamais rendre le produit non comestible. Il y a des techniques pour faire croire que le produit est grillé en utilisant du café par exemple. Je ne fais pas ça parce que je ne veux pas jeter le produit après. Il sera mangé. J’ai parfois des astuces de précuisson et je dois recuire mais il est hors de question de jeter de la nourriture qui a simplement été prise en photo. Une fois la photo validée je remets au frigo. J’en fais profiter ma famille et mes amis, j’ai investis dans une petite machine sous vide bien pratique, et je congèle aussi quand c’est possible.

J’ai donc pu gouter à tous les produits. Et il faut que je vous en parle! Alors déjà, pour ceux qui ne le savent pas, aucun contenu de mon blog n’est sponsorisé par une marque. Je ne me fais pas rémunérer pour cet article et il n’est pas prévu dans le contrat. Je le fais par plaisir, pour montrer mes photos et parce que j’ai véritablement envie de vous présenter ces produits! (Bah ouais, de nos jours on doit bien le préciser!)

Alors c’est clairement une adresse que je vais garder pour les futurs cadeaux à la famille et aux amis, mais aussi pour moi et mes placards! 

Côté foie gras, mon chéri est fan de tous ceux au piment d’Espelette et au poivre. Moi je suis classique, un foie gras de canard avec une compoté d’oignon et je suis la plus heureuse!

Côté pâtés/rillettes si je dois retenir deux produits ça serait la Rillettes 100% Canard au Magret et Foie de Canard et la Terrine de Campagne au Foie de Canard 20% Foie Gras mais honnêtement ils en ont pour tous les goûts. 

Je recommande également leur succulent Axoa de canard.

Ils ont bien évidemment toute une partie de produits frais que je n’ai pas en photo mais que vous retrouverez à la boutique.

Ce billet de blog s’achève. J’espère qu’il vous a mit l’eau à la bouche et qu’il vous aura fait découvrir cette belle adresse!

Le photographe culinaire landes capture du fromage sur une planche à découper en bois avec des brins de romarin.